Inscription newsletter - Flux rss - Connecter sur Facebook Connecter sur Twitter

Votre panier

Votre panier est vide.

Votre compte client

Créer un compte - Mot de passe oublié ?

Actualités :

21.04.15

Gus Van Sant de retour à Cannes

Gus Van Sant est à nouveau présent dans la sélection officielle du Festival de Cannes 2015 avec « The Sea of Trees », au générique duquel figure le génial et multi-oscarisé Matthew McConaughey. Gus Van Sant est un habitué du Festival...

Lire la suite

15.04.15

The "Dude" is back !

Alors que Joel et Ethan COEN s'apprêtent à présider la 68ème édition du Festival de Cannes, le cultissime The Big Lebowski ressort en salles le 29 avril 2015 en copie numérique. L'occasion de lire ou relire notre volume n° 49, entièrement...

Lire la suite

04.02.15

« Le studio Hammer, laboratoire de l’horreur moderne » (colloque, 10-12 juin 2015)

Comité organisateur : Gilles Menegaldo, Université de Poitiers ; Anne-Marie Paquet-Deyris, Université Paris Ouest, Université Paris 3 ; Mélanie Boissonneau, Université Paris 3/IRCAV. Lieux : Université Paris Ouest Nanterre (10 juin),...

Lire la suite

La revue en bref... 

Eclipses est une revue de cinéma qui paraît deux fois par an.

Eclipses est distribuée en librairie et peut également être commandée directement via ce site Internet.

Composé d’une vingtaine de contributions rédigées par des spécialistes, chaque volume de la revue Eclipses (environ 150 pages) traite de l’œuvre d’un cinéaste en particulier, envisagée sous ses différents aspects.

En savoir +
 

En ce moment

Réalité Quentin Dupieux

Réalité - Eczéma et gémissements
Lire l'article

Les derniers articles
publiés sur le site 

25.02.15

Critique

Film : Réalité

Eczéma et gémissements

Réalisateur : Quentin Dupieux

Auteur : Michaël Delavaud

Lire l'article

06.10.14

Critique

Film : Mommy

Le temps du "melos"

Réalisateur : Xavier Dolan

Auteur : Arthur Boulier

Lire l'article

28.09.14

Chronique

Film : L'Etrange Festival

Vingt bougies enflammées

Réalisateur : Etrange Festival

Auteur : Michaël Delavaud

Lire l'article

Les dernières parutions 

John Boorman

John Boorman
Le mythe et le monde
Coordination : Yann Calvet, Jérôme Lauté


Cinéaste visuel fasciné par les mythes, l'imaginaire et les rêves, John Boorman s’est brillamment illustré dans les genres cinématographiques les plus divers : le film noir (Le Point de non-retour, 1967), le survival (Délivrance, 1972), la science-fiction (Zardoz, 1974), le fantastique (L’Exorciste 2 : l’hérétique, 1977), la fantasy (Excalibur, 1981), le film d’aventures (La Forêt d’émeraude, 1985), le film d’espionnage (Le Tailleur de Panama, 2001)… Mais si varié que soit le cadre des intrigues, l’action engagée relève invariablement du domaine de la quête....

Découvrez cette revue !
15 € 
Terrence MALICK

Terrence MALICK
Nature et culture
Coordination : Youri Deschamps


Véritable énigme du cinéma américain contemporain, Terrence MALICK n’a tourné que six longs métrages en un peu plus de quarante ans de carrière. Cinéaste rare et secret s’il en est, Malick débute en 1973 avec La Balade sauvage et confirme son talent singulier avec Les Moissons du ciel en 1978, avant de disparaître complètement pendant près de 20 ans, de manière totalement inexplicable, ceci au moment-même où son œuvre en germes est déjà considérée comme l’une des plus originales du « Nouvel Hollywood ». Il faudra en effet attendre 1998 pour que Malick...

Découvrez cette revue !
15 € 
Michael POWELL

Michael POWELL
à la lisière du monde
Coordination : Yann Calvet, Jérôme Lauté


Redécouvert au début des années 2000 grâce au travail de quelques passionnés (notamment les cinéastes Martin Scorsese et Bertrand Tavernier), Michael Powell est aujourd’hui considéré comme un créateur hors normes et l’un des cinéastes les plus doués de sa génération. Le sublime technicolor des films « Archers » (la société qu’il fonde avec son collaborateur et scénariste Emeric Pressburger), la stupéfiante beauté des cadrages du Naricisse noir (1947), le sens aigu du découpage, l’utilisation des effets spéciaux dans Le Voleur de Bagdad (1940), la virtuosité...

Découvrez cette revue !
12 € 
Arnaud DESPLECHIN

Arnaud DESPLECHIN
L'intimité romanesque
Coordination : Youri Deschamps


Il apparaît sans nul doute que la « génération 90 » a vu naître un véritable fils prodigue : Arnaud Desplechin, qui, dès son premier long métrage (La Sentinelle, 1992), devient la figure de proue d’un cinéma d’auteur hexagonal alors foisonnant. Le cinéaste s’octroie ensuite les faveurs d’un public beaucoup plus conséquent avec Comment je me suis disputé… « Ma vie sexuelle » (1996), tout à la fois intimiste et porté par un sens du romanesque en perpétuelle expansion – formule qui deviendra la marque de fabrique du cinéaste. Dans son film suivant, Esther Kahn...

Découvrez cette revue !
12 € 
 
 

Top des ventes 

Tim BURTON

Tim BURTON
Démons et merveilles

12 €

Commander
Sidney LUMET

Sidney LUMET
Dans le sens de la marge

12 €

Commander
Joel & Ethan COEN

Joel & Ethan COEN
Principes d'incertitude

12 €

Commander
Michael CIMINO

Michael CIMINO
Territoire et identité

10 €

Commander

Linexia
Développement et référencement de sites web