Inscription newsletter - Flux rss -

Votre panier

Votre panier est vide.

Votre compte client

Créer un compte - Mot de passe oublié ?

Actualités :

28.06.22

ÉCLIPSES 70 : PAUL THOMAS ANDERSON

Après neuf longs métrages, Double mise (Sydney / Hard Eight, 1996), Boogie Nights (1997), Magnolia (1999), Punch-Drunk Love (2002), There Will Be Blood (2007), The Master (2012), Inherent Vice (2014), Phantom Thread (2017) et le formidable...

Lire la suite

13.06.22

Décès de l'acteur Philip Baker Hall

On apprend ce jour le décès de l'acteur Philip Baker Hall, acteur de second rôle, certes, mais qui a su imposer sa présence dans plus de 100 films.Il est notamment à l'affiche de trois titres importants de Paul Thomas ANDERSON, dont Hard Eight...

Lire la suite

01.11.21

ÉCLIPSES Volume 69

Le volume 69 de la revue ÉCLIPSES sera consacré à Claude Chabrol et sortira en décembre 2021.

Lire la suite

En ce moment

Le Locataire Roman Polanski

Le Locataire - Elle et l’huis clos (3/3)
Lire l'article

Les derniers articles
publiés sur le site 

19.04.12

Revoir

Film : Le Locataire

Elle et l’huis clos (3/3)

Réalisateur : Roman Polanski

Auteur : Youri Deschamps

Lire l'article

17.04.12

Revoir

Film : Rosemary's Baby

Elle et l’huis clos (2/3)

Réalisateur : Roman Polanski

Auteur : Youri Deschamps

Lire l'article

16.04.12

Revoir

Film : Répulsion

Elle et l’huis clos (1/3)

Réalisateur : Roman Polanski

Auteur : Youri Deschamps

Lire l'article

Votre choix : Du Blum au coeur des enfants  

Numéro : 61

Titre : Du Blum au coeur des enfants

Parution : Décembre 2017

Prix : 2 €

Description :

Avoir de la suite dans les idées, c’est pour un producteur indépendant comme Jason Blum, alors employé des studios Miramax, vouloir rattraper l’erreur d’avoir laissé passer sous son nez la possibilité de produire Le Projet Blair Witch (The Blair Witch Project, 1999) de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez qui, ayant coûté 60.000 dollars, en aura rapporté 250 millions au box-office. Un an plus tard, démarrait l’aventure de Blumhouse Productions. Spécialisée dans les productions à petit budget des franchises rentables qui occupent largement – et pas toujours pour le meilleur – le terrain du cinéma d’horreur contemporain, cette société propose également dans son catalogue quelques films de genre plus originaux comme The Bay (2013) de Barry Levinson ou Green Inferno (2013) d’Eli Roth, The Gift (2015) de l’acteur Joel Edgerton et Viral (2016) de Henry Joost et Ariel Schulman. Sans compter la participation à la production d’un gros carton du cinéma indépendant comme Whiplash (2014) de Damien Chazelle. Blumhouse Productions offre surtout l’opportunité d’une maîtrise artistique dans la réalisation du film assortie de la denrée rare à Hollywood du final cut dès lors que son budget incluant le salaire du réalisateur ne dépasse pas une moyenne limitée à 5 millions de dollars.

Avoir de la suite dans les idées aura donc consisté pour un producteur indépendant, qui pourrait, pourquoi pas, ressembler à une sorte de Val Lewton postmoderne, à assurer entre deux franchises standardisées les conditions réelles d’un cinéma d’auteur abrité par le genre de l’épouvante et frayant dans les parages d’une industrie appauvrie par la domination des stratégies hyper-capitalistes des grands groupes financiers. Que ces conditions profitent à de nouveaux auteurs soucieux de marquer un grand coup à l’instar de Jordan Peele dont le premier long-métrage intitulé

Get Out représente l’une des bonnes surprises hollywoodiennes du printemps 2017. Ou bien que cette assurance bénéficie à des auteurs désireux de se refaire à peu de frais une nouvelle santé comme cela aura été le cas de M. Night Shymalan, en rémission avec The Visit (2015), en plus grande forme avec Split (2017)…

Auteur : Saad Chakali

Format : PDF à télécharger

Ajouter au panier
 
 
En stock
     

Linexia
Développement et référencement de sites web