Inscription newsletter - Flux rss -

Votre panier

Votre panier est vide.

Votre compte client

Créer un compte - Mot de passe oublié ?

Actualités :

28.06.22

ÉCLIPSES 70 : PAUL THOMAS ANDERSON

Après neuf longs métrages, Double mise (Sydney / Hard Eight, 1996), Boogie Nights (1997), Magnolia (1999), Punch-Drunk Love (2002), There Will Be Blood (2007), The Master (2012), Inherent Vice (2014), Phantom Thread (2017) et le formidable...

Lire la suite

13.06.22

Décès de l'acteur Philip Baker Hall

On apprend ce jour le décès de l'acteur Philip Baker Hall, acteur de second rôle, certes, mais qui a su imposer sa présence dans plus de 100 films.Il est notamment à l'affiche de trois titres importants de Paul Thomas ANDERSON, dont Hard Eight...

Lire la suite

01.11.21

ÉCLIPSES Volume 69

Le volume 69 de la revue ÉCLIPSES sera consacré à Claude Chabrol et sortira en décembre 2021.

Lire la suite

En ce moment

Le Locataire Roman Polanski

Le Locataire - Elle et l’huis clos (3/3)
Lire l'article

Les derniers articles
publiés sur le site 

19.04.12

Revoir

Film : Le Locataire

Elle et l’huis clos (3/3)

Réalisateur : Roman Polanski

Auteur : Youri Deschamps

Lire l'article

17.04.12

Revoir

Film : Rosemary's Baby

Elle et l’huis clos (2/3)

Réalisateur : Roman Polanski

Auteur : Youri Deschamps

Lire l'article

16.04.12

Revoir

Film : Répulsion

Elle et l’huis clos (1/3)

Réalisateur : Roman Polanski

Auteur : Youri Deschamps

Lire l'article

Votre choix : La Cause et la Chose  

Numéro : 70

Titre : La Cause et la Chose

Parution : Juillet 2022

Prix : 2 €

Description :

The Master (2012) de Paul Thomas Anderson ne livre pas en fiction le récit scrupuleux de la fondation de l’église de scientologie. Son récit est l’histoire des attractions entre le Maître représentant la Cause et son double incarnant son désir de désertion. Ce qui est oublié dans l’enseignement prodigué par Lancaster Dodd (Philip Seymour Hoffman), le Maître de la Cause le retrouve dans Freddie Quell (Joaquin Phoenix) représentant pour lui la Chose, avant de le perdre de vue aux confins du désert parce que la diagonale tracée par le rebelle est une ligne de fuite, celle de son désir même. Leur amour qui se retire au moment où il se dévoile s’indique dans un mot ayant valeur de secret, mieux de schibboleth : Alêthéia.

Le dévoilement qui a le voilement pour condition y retourne en d’incessants battements : si la vérité est dé-voilement, l’amour a structure de vérité pour deux hommes, l’un qui parle et chante avec le visage empourpré, l’autre qui l’écoute dans la protection de l’ombre, impuissants à se le déclarer autrement. L’événement qui ne peut s’énoncer, en exposant l’amour occulté des hommes vivant dans un monde refusant de s’avouer traumatisé par la guerre et où l’homosexualité est prohibée, est dé-voilement, dodelinement et déboîtement : l’amour est relation syncopée à une opacité, l’opalescence d’une zone de non-connaissance…

Auteur : Saad Chakali

Format : PDF à télécharger

Ajouter au panier
 
 
En stock
     

Linexia
Développement et référencement de sites web