Inscription newsletter - Flux rss -

Votre panier

Votre panier est vide.

Votre compte client

Créer un compte - Mot de passe oublié ?

Actualités :

25.02.20

Arnaud Desplechin a reçu le 16e Prix Jacques Deray du film policier français pour "Roubaix, une lumière".

Samedi 22 février 2020 à 19h à l’Institut Lumière de Lyon, le réalisateur Arnaud DESPLECHIN a reçu le 16ème Prix Jacques Deray du meilleur film policier français de 2019 pour Roubaix, une lumière, produit par Pascal Caucheteux, en...

Lire la suite

08.02.20

Actu parution : Pier Paolo PASOLINI - 3 scénarios inédits

Trois scénarios écrits par Pier Paolo publiés en France par les Éditions de Grenelle : La Ricotta, publié il y a quelques années, mais proposé ici dans une nouvelle traduction, et deux textes complètement inédits, La Terre vue de la Lune et...

Lire la suite

06.02.20

Actu parution : "Anthologie des dystopies", par Jean-Pierre ANDREVON.

Anthologie des dystopies. Les mondes indésirables de la littérature et du cinéma, par Jean-Pierre ANDREVON. Dictatures totalitaires, règne des écrans, apocalypses nucléaires, rébellion des machines, catastrophes climatiques, famines poussant...

Lire la suite

En ce moment

Invisible Man Leigh Whannell

Invisible Man - Les possibles du champ
Lire l'article

Les derniers articles
publiés sur le site 

30.03.20

Critique

Film : Invisible Man

Les possibles du champ

Réalisateur : Leigh Whannell

Auteur : Michaël Delavaud

Lire l'article

23.10.19

Chronique

Film : L'Étrange Festival 2019

Notes sur l'Étrange Festival 2019

Réalisateur : L'Étrange Festival

Auteur : Michaël Delavaud

Lire l'article

28.06.19

Critique

Film : Sibyl

Diffractions

Réalisateur : Justine Triet

Auteur : Michaël Delavaud

Lire l'article

Votre choix : Jean-Pierre MELVILLE  

Numéro : 44

Titre : Jean-Pierre MELVILLE

Sous titre : De solitude et de nuit

Coordination : Youri Deschamps

Parution : Février 2009

Prix : 10 €

Description :

Bien avant que l’idée d’un « cinéma d’auteur » ne soit promue par les jeunes critiques des Cahiers du cinéma, Jean-Pierre Melville en expérimente concrètement les ressources en réalisant Le Silence de la Mer en 1947, et parvient à faire un film comme personne n’en avait jamais fait jusqu’alors : c’est-à-dire seul, sans carte professionnelle et presque sans budget. Pour cette raison notamment, il deviendra l’un des parrains de la Nouvelle Vague en marche, l’un de ses pères spirituels, bien qu’il ait par la suite marqué ses distances vis-à-vis du mouvement qui éclot à la fin des années 50.

Ce 44ème volume de la revue Eclipses regroupe des analyses originales de tous les films de Jean-Pierre Melville, et comprend également des études plus transversales et plurielles, s’attachant à mettre en évidence les lignes de force de sa carrière hors du commun.

Format :

Quantité : Ajouter au panier

Lire un extrait Consulter le sommaire
 
 
En stock
     
 

Les derniers commentaires  

Linexia
Développement et référencement de sites web